LES SENTIERS DE LA PERDITION
(Road to perdition)

un film de: SAM MENDES

Etats-Unis année: 2001 - genre: drame - durée: 2H05

Avec:
Tom Hanks - Jennifer Jason Leigh - Jude Law - Stanley Tucci

Résumé:
Chicago, 1930. Pour Michael junior, son père est la plus grande des personnes. Gentil, attentionné, prévenant, il prend soin de lui et du reste de la famille. Le jeune Michael admire son père et rêve plus tard d'être comme lui. Il n'est pas encore assez vieux pour l'accompagner dans ses missions secrètes, mais il s'imagine toutes les grandioses actions que son père doit réaliser pour le bien de la communauté. Car il faut être une grande personne pour l'accompagner puisqu'il a sur lui un pistolet! Un jour, il décide de se faufiler à l'arrière de la voiture pour voir en cachette où le devoir appelle son père. Excité par l'aventure au début, Michael junior en ressort sous le choc. Son père, accompagné de son patron, John Looney, et du fils de ce dernier, Conner Looney, abat de sang froid les gens. Sous les allures de grand justicier se révèle un gangster sans âme. Malgré sa cachette, le jeune Michael est découvert par Conner qui décide de l'éliminer. Son père arrive in extremis et convainc Conner que son fils ne parlera pas. Conner accepte sa parole et tout fini pour le mieux. Et la vie continue pour Michael senior. Son patron lui a assigné comme nouvelle mission de délivrer un message à un subalterne. Lorsque Michael se rend compte que le message qu'il transporte est nul autre que son arrêt de mort, il est trop tard. Cependant, on ne tue pas Michael O'Sullivan facilement, le subalterne et ses deux fiers-à-bras l'auront appris aux dépens de leur vie. Il retourne chez lui le plus vite possible, mais pas suffisamment pour empêcher le cauchemar de prendre forme : Michael junior, parti à une fête, est revenu et pleure sur les corps sans vie de sa mère et de son frère. Ce fumier de Conner est venu chez lui tuer sa famille, comme si le tuer ne suffisait pas! Son assassinat a peut-être échoué, mais la vie lui a été prise en tuant ceux qu'il aimait. Le chemin de la perdition reste sa seule vengeance possible. Il va retrouver cette crapule de Conner et le tuer, et ce, même s'il doit tuer tous les gangsters de Chicago pour l'atteindre. Il se fout que Al Capone protège ce salaud, rien n'arrêtera l'ange de la mort qu'il est devenu.