THE MAJESTIC

un film de: FRANK DARABONT

Etats-Unis année: 2001 - genre: comedie dramatique - durée: 2H32

Avec:
Jim Carrey - Martin Landeau - Allen Garfield - Bruce Campbell

Résumé:
C'est l'année 1951. Le scénariste Peter Appleton vient de joindre les grands noms d'Hollywood. Son scénario de Sand Pirates of The Sahara vient d'être porté à l'écran et Peter est plus qu'heureux du résultat final. C'est une vie de rêves devenue réalité. Mais ce qu'il aime encore plus que le film, c'est Sandra, l'actrice principale. Elle joue avec grâce et est d'une telle beauté qu'il ne peut s'empêcher de penser à elle constamment. Mais voilà qu'un soir, on l'accuse d'être un communiste. Peter va demander conseil à son avocat, mais celui-ci dit qu'il est tout à son avantage d'avouer son parti pris et de dévoiler ses amis communistes. Il n'a rien d'un communiste et ne comprend rien des accusations portées contre lui. Il décide de prendre un coup pour oublier ce problème incompréhensible et, une fois enivré, embarque dans sa voiture afin d'aller dans une autre ville, là où il pourra recommencer une nouvelle vie. L'alcool au volant ne pardonne pas. Peter est impliqué dans un accident et est transporté dans la petite ville de Lawson pour y recevoir au plus vite des soins. À son réveil, il ne se rappelle plus rien. Harry Trimble, un habitant de l'endroit, le voit et croit reconnaître son fils Luke, parti à la guerre quelques années plus tôt. Il le ramène à la maison comme si c'était son fils afin qu'ils puissent recommencer une nouvelle vie. Peter n'a aucun souvenir de Harry, mais il accepte l'offre et découvre peu à peu les joies de vivre dans cette petite ville. Il aide Harry à restaurer le petit cinéma chaleureux de la famille, laissé à l'abandon depuis des années. Il se nomme The Bijou, et Peter y travaille avec enthousiasme. De la cabine de projection, il regarde les films et s'émerveille de leur beauté. Quelque part en lui, il a l'impression d'avoir déjà appartenu au monde du cinéma. Une vague impression qui amène Peter à se remémorer le passé.